à lire

Wagon-jeux

Aire de jeux dès 3 ans

Par Encore Heureux, architectes et collectif

Wagon-jeux

Aire de jeux dès 3 ans

La Friche la Belle de Mai est un site intense, chargé par la mémoire des lieux et la richesse des vues offertes sur la ville. Il longe les voies ferrées qui créent une situation urbaine étonnante, où le passage des trains peut être contemplé à loisir.

 

L’aire de jeux  (par Encore Heureux), qui s’appuie sur les spécificités et sur l’histoire du lieu pour en réactiver le potentiel narratif, place les trains et les gares au cœur de la conception.
L’aire de jeux est ainsi un vrai train stationné sur une des trois voies encore présentes à la Friche. Un châssis de wagon de marchandise est installé pour que les enfants puissent, seuls ou à plusieurs, grimper en toute sécurité, glisser, se raconter des histoires, jouer au cheminot... s’amuser de cet objet magique qui incarne le mouvement, l’avancée et la possibilité d’aller loin.
 

 

Les trains et les gares sont un univers rempli d’imaginaire, extrêmement dynamique : partir en voyage, faire ses bagages, se déplacer à toute vitesse, rencontrer un inconnu... C’est un univers qui fascine à plusieurs titres : techniquement d’abord, c’est un réservoir inépuisable de machines, de constructions et d’aménagements spécifiques ; humainement, c’est une collection de savoir-faire, de métiers, d’innovations et d’histoires.
Le train est un objet qui accompagne l’enfant et l’adulte. Présent à différents moments de la vie et à différentes échelles, il peut faire référence au petit train miniature, au train du cow-boy et des indiens dans le far-west, au train fantôme, au train de marchandises, au transsibérien, au train à grande vitesse...

 

 

Les Quartiers Créatifs
Démarré dès 2011, le programme « Quartiers créatifs » de Marseille-Provence 2013 installe des artistes en résidence au coeur d’une quinzaine de quartiers en rénovation urbaine sur tout le territoire de la Capitale Européenne de la Culture 2013.

 

Actions participatives:
 
Comme tous les projets du Programme Quartier Créatifs, les phases du projet ont compris des temps de participation publique :
 
•    Des ateliers de découverte ont été menés pour analyser les situations de jeux des enfants dans le quartier, qu'elles soient déterminées ou totalement libres et sauvages. Basé sur des rencontres fortuites, il s’agissait de prendre connaissance des habitudes, des manques, des souhaits et des rêves des enfants pour jouer en ville et à la Friche la Belle de Mai.

•    Les grands ateliers publics, menés lors des temps forts du programme de la Friche la Belle de Mai. Il s’agissait de sensibiliser et faire découvrir au plus grand nombre d’usagers de la Friche et d’habitants du quartier, tout le processus de construction de l’aire de jeux.

•    Les séances créatives, menées avec des enfants et adolescents du quartier dans deux écoles primaires ainsi qu’un centre social. Nous avons questionné les plans de l'aire de jeu, les avons mis en débat, modifiés, coloriés et adjoint une ou plusieurs narrations, à même d’offrir une nouvelle identité à l’Aire de jeux.
•    Le chantier éducatif, réalisé avec des adolescents et jeunes adultes du territoire a eu lieu lors des phases de construction. Il fut l’occasion de mettre en place un dispositif d’apprentissage unique d’un point de vue technique, mais aussi de faire découvrir l’ensemble du processus d’aménagement, des métiers et des savoirs qui le compose : de l’architecte à l’ouvrier.

 

 

Situation à la Friche Belle de Mai:
L’aire de jeux est un objet autonome en parfaite cohabitation avec le parking et le Jardin des rails, sur les anciennes voies ferrées. Étendu sur une zone d’environ 150 m2, l’espace ludique est construit et aménagé à partir du wagon, en traitant les abords, l’univers du quai, les voies...

 

 
 
Info