Présentation

La Locomotive

Compagnie résidente avec Madame Olivier

La Locomotive crée des spectacles de danse contemporaine en mettant l’accent sur la transmission et la pédagogie.

La Locomotive crée des spectacles de danse contemporaine en mettant l’accent sur la transmission et la pédagogie.
Cette compagnie réside à la Friche au sein de la plateforme de mutualisation Salles gosses avec Madame Olivier. Cette plateforme a pour objectif de mettre en commun des outils, de compétences au service du développement de projets culturels et artistiques.

Amélie Port et Yan Giraldou, les directeurs artistiques, complices depuis l’École Internationale de Danse Rosella Hightower de Cannes, développent une danse fine et légère, fruit de leurs parcours d’interprètes et de leurs recherches chorégraphiques.

Leur univers artistique conjugue en parallèle la création pour le public adulte et la création pour le jeune public. Une nécessité complémentaire qui impose un questionnement permanent sur le rythme, l’exigence, l’originalité, le rapport à l’espace, la lecture de l’abstraction et notamment le langage corporel. Les premières motivations des artistes étant la curiosité et l’échange, Amélie Port et Yan Giraldou conçoivent un spectacle comme une conversation parfois intime, sensible, drôle et interrogative, souvent proche et complice, toujours artistique.

L’écriture chorégraphique navigue entre abstraction et intention, combinant de claires lignes mélodiques. La gestuelle est sensible et vigoureuse. Les spectacles de La Locomotive sont d’essence picturale : des formes immobiles qui prennent vie, se redessinent, puisant dans leurs lignes le sens des mouvements qui les prolongent.

Autour des spectacles, Amélie Port et Yan Giraldou, mènent des actions pédagogiques en direction du jeune public et du personnel éducatif. En joignant la parole aux gestes, cette démarche d’accompagnement permet de développer de véritables passerelles entre le milieu scolaire et le monde artistique.

La compagnie s’inscrit sur le territoire de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur en développant des partenariats pédagogiques et des coproductions avec des structures culturelles reconnues comme le Ballet Preljocaj-Centre Chorégraphique National, la Scène Nationale d’Istres, le Théâtre de La Licorne de Cannes, le Théâtre l’Astronef à Marseille et dans le cadre du dispositif « Saison 13 » du Conseil Général 13.

Au niveau national, la compagnie diffuse ses spectacles et ses actions pédagogiques comme au Triangle, cité de la Danse à Rennes, lors du Festival Objectif 373 dans les Côtes d’Armor ou encore à la Scène Nationale 61 d’Alençon, à l’Opéra Théâtre de Saint Étienne, à l’Espace Paul Jargot de Crolles, au Théâtre de Laval…

 

Coloriage (2007/2008), Galerie, pour une histoire anachronique dans la peinture (2011), Résonances (2011) et J’entends les mouches voler (2013), sont les quatre créations inscrites au répertoire de la compagnie.

 

En 2008, La Locomotive décide de s’associer à trois autres compagnies (MADAME OLIVIER et Ex Voto, compagnies de théâtre de rue et Mouvimento, compagnie de danse) dans le but de créer la plateforme de mutualisation Sales Gosses. Projet solidaire et évolutif, il constitue un lieu d’échanges, de partenariats et de mutualisation des moyens de production, d’administration, de diffusion et de communication.

Info