à lire

L’esprit des lieux

A la croisée des mondes

Par Fred Kahn

L’esprit des lieux

A la croisée des mondes

 

La grande erreur serait de vous parler du « lieu » comme d’un espace clos. Car, cette ancienne manufacture de cigarettes, « reconvertie » dans l’accompagnement de projets artistiques et culturels, vit dans un environnement et en dépend. La Friche a un pied dans l’arrondissement (le 3e de Marseille) qui a le triste privilège d’avoir les indices de pauvreté les plus forts de France. De ce côté là, elle regarde vers le Nord de la ville. Mais, la Friche est aussi située à quelques minutes du pôle multimodal de la gare Saint-Charles. Elle est pratiquement au centre d’un axe qui part des quartiers Joliette pour aboutir au Palais Longchamp. Donc à la charnière du centre ville, d’un côté et d’Euroméditerranée (l’une des opérations d’aménagement les plus importantes d’Europe), de l’autre. En fait, on est tout bêtement au cœur d’une ville, elle même métropole, dans un département, une région, un pays, un monde… Des mondes ?

Alors par quoi commencer ? La proximité la plus immédiate ou les connexions les plus lointaines ? L’idéal serait de vous offrir en même temps plusieurs approches et points de vue. Et ainsi vous laisser construire votre propre « représentation » d’un projet qui (comme le quartier, la ville, le pays, le monde… les mondes ?) est en pleine transformation. Et oui, face à un tel chantier, les artistes et les « penseurs » n’ont rien d’autres à vous proposer que de bâtir des « représentations ».  A Chacun son boulot ? Reconnaissons que les choses qui ont à voir avec l’émotion, les sens et les sentiments, sont au moins aussi importants que les préoccupations matérielles. Peut-être pas plus, mais au moins autant. Si vous êtes d’accord sur l’utilité de « ces éclairages sensibles » (sur le quartier, la ville, la société, le monde… les mondes ?), alors, il y a une chance que l’on se croise un jour à la Friche.

 

 

Fred Kahn

Info