à lire

Julien Mabiala Bissila

En résidence à la Marelle du 5 au 31 mars 2014

Julien Mabiala Bissila

En résidence à la Marelle du 5 au 31 mars 2014

La Marelle

Né en 1976 à Brazzaville au Congo, auteur, comédien et metteur en scène, Julien Mabiala Bissila suit une formation dramatique qui est interrompue en 1997 par la guerre civile du Congo, à laquelle il réchappe en vivant pendant deux années dans la forêt. À partir de 1999, il se consacre au théâtre et participe à plusieurs créations du théâtre des Tropiques et du Saka-Saka Théâtre. Il crée la compagnie Nguiri-Nguiri Théâtre en 2002, avec laquelle il est régulièrement invité sur les scènes et festivals  africains. Il a été accueilli en 2005 par le théâtre du Vieux-Colombier à Paris, dans le cadre du programme « Écritures d’Afrique », et en 2009 au théâtre des Bernardines à Marseille avec la compagnie La Part du pauvre.

 

Son texte "Au nom du père, du fils et de J.M. Weston", primé aux Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2011, a été lu au festival d’Avignon 2013 en collaboration avec RFI et France Culture. Crabe Rouge a été lu à Paris au théâtre du Rond-Point, puis à Limoges aux « Nouvelles Zébrures », à Montréal au festival « Dramaturgies en dialogue », et enfin mis en espace en Allemagne, à Sarrebruck, par le Théâtre National de la Sarre.

 

Projet de résidence

[Chemin faisant à Saint-Mauront] Cette résidence est conçue conjointement avec La Cité, dans le cadre de la deuxième édition de la « Biennale des Écritures du réel », pour proposer un nouvel épisode de « Chemin faisant », une entreprise imaginée par La Cité qui, pas à pas, quartier après quartier, propose une cartographie sensible de la ville. Des artistes, chaque fois différents, sont invités à s’engager dans une démarche de co-représentation des quartiers avec leurs habitants.

 

C’est à Saint-Mauront, dans le 3e arrondissement de Marseille, que s’établit ainsi Julien Mabiala Bissila pour chercher une écriture à la croisée de sa perception et de celle des habitants. Une écriture de la relation qui se tisse au fil de l’aventure, entre celui qui propose l’expérience et celui qui y participe.
La résidence à La Marelle est la seconde étape de ce travail, qui se poursuivra en juin 2015 pour une restitution à Saint-Mauront réunissant l’ensemble des acteurs du projet, puis en octobre 2015 au MUCEM, partenaire du projet.

 

Texte inédit
Un texte inédit de Julien Mabiala Bissila, « Après une longue apnée », est publié en janvier 2014 dans le numéro 1 de la revue de La Marelle, La première chose que je peux vous dire…

Info